menu atelier bd accueil programme tarifs bonus biblio contact

Programme et tarifs

Nous proposons des ateliers sous deux angles différents qui peuvent aussi être complémentaires :
puce soit un atelier ou un stage dans le cadre scolaire ou para-scolaire, dont l'objectif est une sensibilisation à la création d'une BD avec l'apprentissage de ses codes, puis la concrétisation d'un projet de bande dessinée individuel ou collectif
puce soit un atelier unique ou une série d'ateliers ludiques autour de la BD, dans un cadre plus libre, pendant les vacances

Nous pouvons intervenir seuls, ou en binôme.

D'expérience, l'atelier est plus amusant et plus complet en binôme car les participants peuvent rencontrer en même temps le scénariste et le dessinateur, chacun évoquant la spécificité de son métier. Dans tous les cas, nous préférons travailler en binôme pour les groupes de plus de 10 enfants/ados.

NOS OBJECTIFS

Sensibiliser les enfants à la bande dessinée et au sens des images.
Leur apprendre les codes et les règles de la bande dessinée.
Réaliser avec eux une courte bande dessinée.
Leur apprendre à stimuler leur imagination.
Développer leurs capacités d'écriture.
Mettre en valeur leur potentiel créatif.

NOS ATELIERS

Voici le différents types d'interventions que nous assurons, avec le tarif correspondant (pour un intervenant).
Ces tarifs sont basés sur les recommandations de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse (source ici).

Intitulé/durée Rencontre BD (1h) Atelier BD (3h)

Atelier BD à la journée
(2h+3h ou 3h+2h)

Stage
Description

L'auteur parle de son parcours et de son métier, des codes de la bande dessinée.

Réalisation d'une petite BD de 4 cases.

Les rencontres sont font généralement dans le cadre d'un salon du livre. Il est recommandé dans ce cas d'avoir lu un des albums de l'auteur.

Atelier d'initiation avec la création d'une petite page (4 à 6 cases) sur un scénario collectif imaginé par les participants ou l'intervenant.

Il est nécessaire dans ce cas que les participants aient déjà écrit leur scénario (et les dialogues) préalablement à l'atelier.

Atelier de création d'une planche (6 à 8 cases), avec en général 2 ou 3h consacrées à l'écriture du scénario le matin, et 2 ou 3h consacrées au dessin l'après-midi. La mise en couleur, facultative, pourra être réalisée après l'atelier.

Il est préférable que les participants aient pensé à une idée d'histoire courte préalablement à l'atelier.

Atelier sur plusieurs jours, dont l'objectif est la création de plusieurs pages de BD, sur un scénario imaginé par chaque participant.

Il est possible d'imprimer un recueil ou de faire une exposition à l'issue du stage.

Tarif TTC 125 € 250 € 414 € Sur devis

A ces tarifs s'ajoutent généralement les frais de transport, sauf si l'auteur est déjà invité sur place dans le cadre d'un salon du livre, par exemple. Pour les questions d'organisation, merci de lire les recommandations listées plus bas.

Ces programmes sont indicatifs : nous pouvons aussi nous adapter à votre situation, mais dans ce cas il vaut mieux nous en parler le plus tôt possible pour savoir ce qui est réalisable.

N'hésitez pas à demander des renseignements par email sur la page contact ou directement en cliquant ici.

lepithec

Sylvain dans une école près de Blois (2009)

Quelques recommandations...

  • Dans le cas d'une rencontre d'une heure, l'auteur parle surtout de son métier et de ses livres. C'est davantage une rencontre qu'un atelier : l'auteur parle surtout de son travail. Il est donc préférable que les participants aient pu découvrir au préalable un ouvrage de l'auteur, et qu'ils aient prévu des questions autour d'au moins un de ses albums.

  • L'auteur ne reste jamais seul avec les participants, surtout s'il s'agit d'enfants ou d'adolescents. Il doit toujours être accompagné par une personne responsable du groupe, ou par un enseignant s'il s'agit d'une classe.

  • Si vous souhaitez faire intervenir l'auteur dans plusieurs lieux ou avec plusieurs groupes, proposez au préalable un planning à l'auteur, avec une estimation d'effectif pour chaque groupe. En milieu scolaire, il est possible de rassembler plusieurs classes d'un même niveau. En revanche, évitez de regrouper des classes de niveaux trop différents.

  • Si l'intervention a lieu ailleurs que dans une salle de classe (ce qui est possible pour une rencontre), l'organisateur doit s'assurer que les participants puissent s'asseoir correctement, et doit fournir un paperboard avec des feutres à l'auteur.

  • En classe, l'auteur a seulement besoin d'un tableau, et les enfants utilisent leur matériel (crayons, gommes, règles). Du papier machine A4 est en général suffisant dans la plupart des situations, mais pour la création d'une planche de BD à la journée, l'on recommande des feuilles A3 épaisses (de type bristol ou canson) et si possible, des règles d'au moins 30cm.
    L'auteur peut éventuellement apporter une partie du matériel (crayons, papier, feutres) si nécessaire, mais dans ce cas il faut évidemment l'en avertir au préalable et les fournitures seront facturées à l'organisateur.

  • Nous recommandons la signature d'une convention d'animation avec chaque auteur en amont de l'intervention.

  • Le paiement s'effectue par chèque ou par virement, sur facture de l'auteur. Le délai de paiement ne devra pas dépasser 45 jours fin de mois, ou 60 jours à compter de la date d'émission de la facture (loi du 1er janvier 2009).

  • Les frais de déplacement, de restauration, et s'il y a lieu, d'hébergement, sont toujours à la charge de l'organisateur.
    N'hésitez pas à vous rapprocher de l'auteur le plus tôt possible pour prendre connaissance des informations utiles pour l'établissement de votre budget (notamment : quels moyens de transport et pour quel trajet ?).


    EXEMPLE DE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

    A) Qu’est-ce que la BD ?

    Apprendre et connaître la bande dessinée : lexique et caractéristiques visuelles. La bande dessinée au quotidien. Les spécificités du média.

    B) La méthode :

    Les différentes étapes de la BD : l'idée, l'écriture, le découpage, le dessin, la couleur. De l’idée à l’écrit : apprendre à formuler ses idées, les transposer à l’écrit de façon cohérente et compréhensible par d’autres. Le scénario : découpage du récit, écriture des dialogues, choix des cadrages. Création des personnages : capacité à imaginer une personnalité et une apparence physique unique et cohérente au récit.

    C) La réalisation :

    Le story-board : capacité à représenter à l'image une idée écrite, découpage du temps en images fixes, mise en page, sens de lecture. La création de la BD : crayonné, encrage, couleur...

    clusaz1

    Nicolas animant un atelier BD à La Clusaz (Haute-Savoie) pendant les vacances d'été en 2010.

    clusaz2

    Création d'un enfant (La Clusaz, 2010).